ACTUALITES

TENNIS, VERS L’ÉRECTION D’UNE ACADÉMIE AUX NORMES INTERNATIONALES À DIAMNIADIO

Le tennis sénégalais va se redéployer avec une nouvelle Académie qui sera implantée sur un site de 7 h octroyé par l’Etat du Sénégal, à Diamniadio. Le président de la Fédération sénégalaise de tennis Issa Mboup, qui a fait l’annonce hier, vendredi 12 août, indique que le complexe sportif devra répondre aux normes internationales. Ce projet bénéficiera de l’appui de la Fédération française dans le cadre d’un accord de coopération signé entre le Sénégal et la France en perspectives des Jeux olympiques et paralympiques de Paris2024 et ceux de la Jeunesse de Dakar2026.

Une académie de tennis aux normes internationales va voir le jour au Sénégal. Ce complexe sera érigé à Diamniadio sur un terrain de 7 hectares octroyé par l’Etat du Sénégal à la Fédération sénégalaise du tennis. Le président de la Fédération de tennis (FST), qui en fait l’annonce hier, vendredi 11 août, indique le complexe sportif répondra aux exigences et aux normes du sport de haut niveau. « Pour cette académie, je voudrai remercier le gouvernement du Sénégal qui a mis à notre disposition une assiette foncière de 7 hectares à Diamniadio. Ce que nous voulons avec la Fédération Française de tennis bâtir des courts de tennis. Nous voulons en mettre quatorze terres battues. Le complexe sera labélisé par Rolland Garros (tournoi de tennis sur terre battue qui se tient annuellement). Il est important de le préciser», a-t-il déclaré lors de son point de presse.

Le président Mboup soutient, qu’il est important par le biais du ministère des Sports que l’Etat s’implique davantage dans le sport particulièrement le tennis en tant que sport ayant besoin de moyens, de terrains et d’infrastructures. «Nous avons perdu plusieurs dizaines de courts dans la région de Dakar alors qu’on en a besoin pour faire la promotion de ce sport en ayant des terrains et du matériel pour développer cette discipline», renseigne-t-il.

En perspective de la mise en place de l’Académie, le président Mboup rappelle que de la Fédération sénégalaise de tennis (FST) a signé un accord de coopération avec celle de la France en perspectives des Jeux olympiques et paralympiques de Paris2024 et ceux de la Jeunesse de Dakar2026. Selon lui, il est prévu dans le cadre de la convention signée avec la Fédération française de tennis (FFT), des renforcements de capacités, le partage de son savoir-faire en matière de sélection et d’entretien de la terre battue pour l’académie de Diamniadio. «Dans la convention que nous avons signé, la Fédération française a décidé de nous envoyer des experts pour nous former dans tout ce qui est terre battue au Sénégal. C’était donc extrêmement important. Nous avons amené le Comité national olympique sportif sénégalais qui est le comité d’organisation des JOJ pour tout ce qui est besoin en matière de management au cours des grands événements, qu’on pourra bénéficier de l’expertise française. Ça c’est déjà acté », a fait savoir Issa Mboup avant de préciser : «Nous allons également envoyer nos membres qui vont aller se former et revenir former les ramasseurs de balles et former des athlètes».

M. Mboup a profité pour relever et saluer la victoire qui vient de décrocher le tennis sénégalais lors du tournoi de la Coupe Davis du Groupe IV Afrique qui s’est tenue au Cameroun du 27 au 30 juillet. Le Sénégal s’était imposé en finale en dominant le Burundi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page